ARTISTIC NEWS

Julien Colombier

« HETEROTOPIA » Julien Colombier
« HETEROTOPIA » Julien Colombier

Exposition HEROTOPIA avec Audrey Guimard dans les caves de la Maison Ackerman (Pays de la Loire) du 5 novembre 2020 au 29 octobre 2022.

Pour la 6ème saison de la résidence Ackerman-Fontevraud, ce sont Audrey Guimard et Julien Colombier qui investissent les caves troglodytes de la Maison Ackerman. Le couple d’artistes formé par Audrey Guimard et Julien Colombier subliment les galeries en proposant l’installation de quatre structures architecturales minérales et végétales, appelées à évoluer à leur rythme dans les caves durant trois ans.

« Au cœur des galeries troglodytiques, dans ce lieu hors-normes propice à l’évasion et au rêve, ils ont choisi de créer un parcours labyrinthique composé de quatre sculptures monumentales semblables à des îlots de verdure surgissant de terre afin de provoquer chez le visiteur une hallucination visuelle en quatre temps. Un faux paradis suggéré par quatre structures architecturales minérales qui viendront abriter une végétation luxuriante soutenue par des ambiances lumineuses colorées. Composée à la fois de formes végétales nées de l’imaginaire des artistes mais aussi de vraies plantes, l’œuvre se veut évolutive pour laisser la nature reprendre ses droits au fil des trois années de la résidence, au rythme de la croissance des végétaux. »

Texte : Sortir – Pays de la Loire, exposition « HETEROTOPIA »

David Ayoun

David Ayoun présente le projet fold (09.12.2021 > 13.03.2022) à la CENTRALE | box.

Enfant de la « créolisation », David Ayoun développe un travail interrogeant la transformation du corps et de ses perceptions dans son rapport à la technique et à la mémoire. Sa pratique se situe à la bascule de l’image et de la danse, du langage et de l’inconscient, du rite et du rêve. A travers un principe de déplacement sensible et burlesque, il déploie la fragilité de gestes simples ou virtuoses, numériques ou archaïques.

Ses installations sont pensées pour habiter les architectures. Les visiteurs.euses y sont sollicité.e.s dans leurs perceptions, leur conscience corporelle et leur mobilité. Ayoun accorde au cadre, à l’espace, à la temporalité et au son une attention particulière. Ses diverses collaborations avec artistes, chercheurs, chorégraphes, compositeurs de musique ou programmeurs numériques participent à la construction d’un projet au croisement des genres et des disciplines.

Dans fold, un ensemble de pièces dialoguent dans l’espace, s’articulant autour de la notion de pli. Pli d’un corps, d’un membre, d’une matière, pli d’une image ou d’une sculpture…
Immergé dans l’espace d’exposition, le corps du visiteur entre en résonance avec l’installation, interrogeant notamment l’espace réel et virtuel, dans lequel nos corps se retrouvent potentiellement (dés)incarnés.

« fold joue d’une ambiguïté entre verbe et nom. Entre un appel à l’action, un acte, un résultat. Le pli traverse en onde l’exposition. Des lignes déployées à partir d’un corps sur lesquelles on peut agir en glissant ses doigts, aux lignes brisées de miroirs inclinés, en passant par des actions de compressions d’objets gonflés, tout y est affaire de pli. Assis en rebond dans des ballons de gyms, à l’écoute ponctuée d’un madrigal à cinq voix, devant des images mouvantes leur faisant écho, les visiteurs.euses sont immergé.e.s dans l’installation. Entrez et pliez une fraction de l’espace-temps … » – David Ayoun

David Ayoun est Lauréat 2021 Watch this space, Biennale coordonnée par 50° nord, réseau frontalier d’art contemporain 
Artiste associé de la malterie, Lille

 

Galerie Art Contemporain Aix en Provence

Valentina Canseco

Création Paysages matériels – Le Festival d’Art International Constellations de Metz, Basilique Saint-Vincent – septembre 202I

Valentina Canseco Metz
Lire la vidéo

« Paysage immatériel de Valentina Canseco est composé de 40 plaques de PMMA noir, jaune et vert, découpées en de curieuses formes organiques. Cette installation monumentale suspendue au cœur de la nef de la basilique Saint-Vincent de Metz. L’artiste nous livre ici sa propre interprétation de la lumière divine qui frappe la terre, en un clair-obscur à l’apparence finement ciselée, dont le cœur, d’un jaune-vert fluorescent et incandescent, s’assombrit à mesure qu’il se rapproche des Hommes. Les coulures ainsi formées semblent flotter dans l’espace pour mieux refléter et magnifier l’architecture de la Basilique.

Une production de l’agence artistique stArter »

Texte Constellations de Metz – Festival international d’arts numériques 

Julien Colombier - "Des Merveilles" Exposition collective

Chapelle Saint-Jaques, centre d’art contemporain – août 2021

« Initialement programmée en 2020, l’exposition Des merveilles est une invitation faite à 5 peintres par Valérie Mazouin, directrice du centre d’art, pour la réalisation de wall paintings sur l’ensemble des murs de la chapelle. Julien Colombier, Nathalie Hugues, François Mendras, Armelle de Sainte Marie et Carmelo Zagari, investissent les murs à la manière des peintres muralistes, mouvement de l’histoire de l’art qui laisse la part belle à ces projections d’artistes. Le geste invite la pensée et la création avec simplicité. Il sera question de peintures, d’espaces, de regards sur le paysage et bien plus encore… « 

Texte Chapelle Saint-Jacques centre d’art contemporain, commissariat Valérie Mazouin

David Ayoun - "Young Colors" Exposition collective

Lille 3000, Institut pour la Photographie de Lille

Crédits images David Ayoun

« Exposition collective Young Colors du 19 mai au 04 juillet 2021, organisée par Lille3000 à l’Institut pour la Photographie de Lille. 

Commissariat: Caroline David & Siegrid Demyttenaere. 

Présentation de Danse///Fragment (2015), produit par Le Fresnoy Studio national et parrainé par la malterie. »

Texte David Ayoun