Mai Tabakian

Mai Tabakian est une sculptrice franco-vietnamienne qui vit et travaille à Paris et Montrouge.

L’artiste construit des objets résistants aux catégories flirtant constamment avec l’hybride et la mutation : le textile est pour elle en soi non un propos mais un vocabulaire. Dans l’œuvre de Mai Tabakian, les formes géométriques, les compositions chromatiques franches ou acidulées, le souci des volumes et des surfaces semble résulter d’un brassage de références historiques. Dans le même temps, tout dans l’œuvre de Mai Tabakian laisse supposer un pas de côté, une fuite libre hors de ces sentiers déjà battus. La dimension sculpturale -voire architecturale- de son travail dans le médium qu’elle a choisi, l’esthétique globale de son œuvre, offrent des alternatives inédites, à la fois à ces attendus de l’histoire de l’art moderne et contemporain, mais aussi aux actuelles productions d’œuvres textiles.

Les formes sculpturales que présente Mai Tabakian, entre couture, suture et matelassage, sont à bien des égards – et au premier regard- sensibles, en ce qu’elles appellent l’œil et le séduit, dans une approche initiale qui semble ludique, exacerbée par un chromatisme chatoyant et des effets de volume sensuels provoquant la tentation haptique. Dans cette œuvre à la dimension a priori délibérément décorative, et plastiquement hautement désirable, le rendu plastique, reconnaissable comme une signature, les formes à la fois lisses, brillantes, rebondies, la richesse des motifs ouvre à un éventail d’impressions et de sensations rassasiantes pour notre perception, qui récolte ici une abondante moisson d’images et de suggestions